Depuis plusieurs années beaucoup d’établissements publiques tels des musées, salles de spectacles, institutions culturelles, et plus récemment vidéothèque de Paris, ouvrent largement leurs portes pour accueillir des publics peu ou pas du tout familiers à les visiter.

Pour mettre en place cet accueil, un réseau existe, créer en 2004, à l’initiative du Ministère de la culture et de la communication qui s’appelle le Réseau vivre ensemble. Il fonctionne grâce aux relais du champs social. Les institutions ont besoin des intervenants auprès des personnes le plus éloignées des offres culturelles nationales pour les informer, les guider et les accompagner.

Concrètement ce sont des ONG ou, des intervenants en enseignement de FLE ( français langue étrangère ) ou des association luttant contre l’exclusion comme ATD QUART MONDE qui sont les relais entre terrain et organismes accueillants.

Les offres de ces musées ou théâtres sont de très grande qualité artistique et ne se bornent pas à une consommation culturelle passive, ils proposent parfois même du hors les murs pour approcher toujours au plus près des publics les plus éloignés.

Des parcours complets peuvent être construits, comme la participation à  des ateliers à la suite de visites, de rencontre avec des artistes, et de mode de visites d’expositions toutes à fait innovants qui démontrent qu’il n’est pas indispensable d’arriver au musée avec une culture classique de base, et que l’art est accessible à tous.

ATD QUART MONDE a mis au centre de ses priorités pour 2016-2017 l’accès à la culture dans la lutte contre l’exclusion, et la reconstruction de l’image de soi pour les populations fragilisées.

Jouons à fond cette carte avec tout les magnifiques outils qu’offrent la ville de Paris et plus largement l’Île-de-France.

Un exemple récent: Le partenariat avec le théâtre national de la danse de Chaillot, en décembre dernier.

Mise en place pour le groupe Art et Partage d’ une soirée de réveillon de Noël exceptionnel avec le ballet Roméo et Juliette suivi d’un dîner de fête dans le foyer du théâtre.

Accompagnement en matinée, pour ce même ballet Roméo et Juliette, d’un petit groupe d’ados, anciens de bibliothèque de rue, résidants en banlieue, pour qui la venue à Paris est en soi déjà un évènement. ( Voir reportage photos )

Sortie au théâtre national de la danse de Chaillot pour voir le ballet Angelin Preljocaj ROMÉO ET JULIETTE le 17 décembre 2016.

 

Bonjour ! on s’appelle Rebeca, Francesca, Adelina et Manu, on habite à Bobigny et Saint-Denis.

Bonjour ! on s’appelle Rebeca, Francesca, Adelina et Manu, on habite à Bobigny et Saint-Denis.

 

Venir à Paris, c’est la fête !

Venir à Paris, c’est la fête !

 

Depuis qu’on est tout petit, pendant 8 ans, on avait une bibliothèque de rue ATD QUART MONDE qui venait pour nous.

Depuis qu’on est tout petit, pendant 8 ans, on avait une bibliothèque de rue ATD QUART MONDE qui venait pour nous.

 

Moi, je suis allée au Louvre avec l’école pour voir l'Egypte dit Rebeca, mais je voudrais y retourner pour voir d’autre chose.

Moi, je suis allée au Louvre avec l’école pour voir l’Egypte dit Rebeca, mais je voudrais y retourner pour voir d’autre chose.

 

 La danse, le théâtre: j’adore ! on pourra revenir ? dit Francesca.


La danse, le théâtre: j’adore ! on pourra revenir ? dit Francesca.

 

Quelle bonne surprise on a eue ! à la sortie on a rencontré ….. " Juliette " déjà rhabillée et en jeans, comme nous. Elle s’appelle Virginie Caussin, on a pu parler un peu avec elle. Elle était très sympa.

Quelle bonne surprise on a eue ! à la sortie on a rencontré …..  » Juliette  » déjà rhabillée et en jeans, comme nous.
Elle s’appelle Virginie Caussin, on a pu parler un peu avec elle. Elle était très sympa.

 

En face du théâtre on a vu un Rom qui faisait une grande fresque par terre, sa femme nous a dit qu’il était né sans main, mais il peut peintre tout ça quand même ! il gagne plein d’argent !

En face du théâtre on a vu un Rom qui faisait une grande fresque par terre, sa femme nous a dit qu’il était né sans main, mais il peut peintre tout ça quand même ! il gagne plein d’argent !

 

 La tour Eiffel, elle avait le nez dans le brouillard, c’était beau ! Après, on est allé voir les lumières de Noël sur les Champs Élysées.


La tour Eiffel, elle avait le nez dans le brouillard, c’était beau !
Après, on est allé voir les lumières de Noël sur les Champs Élysées.

 

 

Sortie organisée par Marion BLANK.
Crédits photos Marion BLANK